Corée du Sud : les défis de la présidente

le
0
Park Guen-hye, qui prend officiellement ses fonctions lundi, doit faire face aux menaces de plus en plus violentes de son voisin nord-coréen, tout en subissant déjà dans son pays des critiques sur son style.

Séoul

Pas d'état de grâce pour la «princesse» Park. À 61 ans, Park Guen-hye deviendra lundi la première présidente de la Corée du Sud. Dans un climat de tension face à Pyongyang, les critiques acerbes fusent déjà sur la scène intérieure à l'encontre de son style de gouvernement.

La cérémonie d'investiture qui réunira plus de 60.000 personnes devant l'Assemblée nationale, au c½ur de Séoul, avec le chanteur Psy en guest star ainsi que des personnalités politiques du monde entier se déroulera sous haute sécurité. Dans le ciel, des escadrilles de F15 surveillent la DMZ, la ligne de front, barbelée, qui court à 40 kilomètres de la capitale et les radars guettent les moindres mouvements suspects du Nord. Les forces armées sont d'autant ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant