Corée du Nord : un étudiant américain condamné à 15 ans de travaux forcés

le
1
Corée du Nord : un étudiant américain condamné à 15 ans de travaux forcés
Corée du Nord : un étudiant américain condamné à 15 ans de travaux forcés

Quinze ans de prison pour un vol d'une banderole. Un étudiant américain, qui a reconnu avoir volé du matériel de propagande, a été condamné par la justice nord-coréenne à 15 ans de travaux forcés pour crimes contre l’État. Cette peine a été prononcée par la Cour suprême de Corée du Nord, selon l'agence officielle chinoise Chine Nouvelle. La presse officielle nord-coréenne n'a, elle, pas encore évoqué la condamnation d'Otto Warmbier, 21 ans, étudiant à l'Université de Virginie.

Le jeune homme avait été arrêté en janvier alors qu'il allait quitter le pays. Il avait par la suite avoué avoir volé une bannière ornée d'un slogan politique dans une zone réservée au personnel de l'hôtel de Pyongyang où il était hébergé dans le cadre d'un voyage organisé. Une banderole comme on en voit partout en Corée.

Cette affaire offrait un moyen de pression à Pyongyang : la Corée du Nord venait de procéder à son quatrième essai nucléaire et les États-Unis avaient pris la tête de la campagne pour obtenir des Nations unies le durcissement des sanctions contre Pyongyang, ce qui a été mis en œuvre début mars. Ces dernières semaines, furieux des manœuvres militaires annuelles entre Américains et Sud-Coréens, le régime nord-coréen n'a cessé de menacer Séoul et Washington de frappes nucléaires. Ces opérations, d'ampleur inédite cette année, sont considérées par le Nord comme la répétition générale d'une invasion de son territoire.

Otto Warmbier est arrivé en Corée du Nord dans le cadre d'un voyage organisé pour le Nouvel An par l'agence chinoise Young Pioneer Tours. Il avait été arrêté alors que le groupe devait rentrer à Pékin le 2 janvier.

Deux autres Américains en détention

Deux autres Américains sont actuellement détenus en Corée du Nord, où un pasteur canadien de 60 ans a été condamné le mois dernier à la prison à vie assortie de travaux forcés pour sédition. La Corée du Nord ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 9 mois

    Charmant pays dont rêve une certaine gauche française , l'ordre y règne .