Corée du Nord-Un américano-coréen avoue des activités d'espionnage

le
0
 (précisions) 
    SEOUL, 25 mars (Reuters) - Un américano-coréen détenu en 
Corée du Nord a avoué avoir tenté de voler des secrets 
militaires, rapportent vendredi l'agence Kyodo et Chine 
nouvelle. 
    Kim Dong Chul, qui dit avoir obtenu la nationalité 
américaine, a été arrêté en octobre. 
    Dans un entretien avec des médias organisé à Pyongyang, Kim 
Dong Chul demande aux autorités nord-coréennes de se montrer 
clémentes. 
    Selon une source de Reuters à Pyongyang, des diplomates en 
poste dans la capitale nord-coréenne ont été informés dans la 
matinée de la confession de Kim Dong Chul et ses propos sont 
similaire à ceux qu'a tenus un autre Américain, Otto Warmbier, 
également détenu en Corée du Nord. 
    Otto Warmbier a été condamné à la mi-mars à une peine de 
quinze ans de travaux forcés pour avoir tenté de dérober un 
objet portant un slogan de propagande. 
    Pyongyang détient également un pasteur disposant des 
nationalités canadienne et coréenne, condamné à une peine de 
prison à perpétuité pour activités subversives. 
    Selon la source de Reuters, le responsable qui a présenté 
Kim Dong Chul aux médias a introduit son propos en louant les 
progrès du programme nucléaire nord-coréen. 
    Un nord-coréen passé au Sud a déclaré à Reuters que Kim Dong 
Chul est un pasteur chrétien qui a travaillé en Chine et aux 
Etats-Unis. 
 
 (Jack Kim et James Pearson,; Nicolas Delame pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant