Corée du Nord : trois nouveaux tirs de missiles balistiques au large de la côte est

le , mis à jour à 09:38
0
Corée du Nord : trois nouveaux tirs de missiles balistiques au large de la côte est
Corée du Nord : trois nouveaux tirs de missiles balistiques au large de la côte est

Le régime nord-coréen continue semaine après semaine de défier la communauté internationale. Pyongyang a ainsi tiré lundi trois nouveaux missiles balistiques au large de sa côte est rapporte ce lundi le ministère sud-coréen de la Défense. Il s'agit d'une nouvelle démonstration de force deux semaines après le lancement d'un projectile par un sous-marin nord-coréen.

 

Les missiles ont été tirés dans la nuit de dimanche à lundi vers 3 heures (5 heures en France) du comté de Hwangju, dans l'ouest de la Corée du Nord, et se sont abîmés en mer du Japon, précise un porte-parole de l'état-major interarmées sud-coréen. «Il s'agirait de missiles Rodong d'une portée de 1.000 kilomètres, qui ont été tirés sans avertissement au Japon» précise ce porte-parole. 

 

Depuis la ville chinoise de Hangzhou où se tient le sommet du G20, un haut responsable américain a dénoncé des tirs «dangereux» qui «représentent une menace pour l'aviation civile et le commerce maritime» dans la région. D'après Tokyo, les projectiles ont parcouru un millier de kilomètres avant de tomber à l'intérieur de sa Zone économique exclusive (ZEE). Le ministère japonais de la Défense a «exprimé sa profonde préoccupation face à ces tirs de missiles qui constituent une menace grave pour la sécurité nationale du Japon», selon un communiqué.

 

La Corée du Nord a ainsi lancé près de 20 missiles depuis le début de l'année. Pyongyang a également procédé en janvier à son quatrième essai nucléaire, suivi en février par un tir de fusée. La Corée du Nord avait également procédé le mercredi 24 août à un nouveau tir de missile depuis un sous-marin, une nouvelle «provocation» vis à vis de ses voisins et des instances internationales. L'engin avait parcouru un demi-millier de kilomètres en direction du Japon, ce qui constituait pour les experts une nette avancée dans les programmes balistiques ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant