Corée du Nord-Obama réclame la pleine mise en oeuvre des sanctions

le
0
    VIENTIANE, 6 septembre (Reuters) - Barack Obama a réclamé 
mardi la pleine mise en oeuvre des sanctions imposées à la Corée 
du Nord, qui avait procédé la veille au tir de trois missiles 
balistiques, tout en assurant que les Etats-Unis n'avaient pas 
intérêt à adopter une attitude aggressive à l'égard de 
Pyongyang.  
    Ces tirs survenus alors que les chefs d'Etat et de 
gouvernement du G20 étaient réunis à Hangzhou, dans l'est de la 
Chine,   démontrent l'ampleur de la menace 
nord-coréenne, a souligné le président des Etats-Unis, qui 
s'exprimait à l'issue d'un entretien avec son homologue 
sud-coréenne Park Geun-hye à Vientiane.  
    Les provocations du régime nord-coréen ne font qu'accroître 
son isolement, a-t-il poursuivi, réaffirmant le soutien 
"inébranlable" des Etats-Unis à leurs alliés de la région.  
    La présidente sud-coréenne a quant à elle promis de réagir 
"résolument" à ces provocations et a souligné le rôle de la 
Chine dans la mise en oeuvre des sanctions internationales.  
 
 (Roberta Rampton, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant