Corée du Nord-Obama et Xi Jinping parlent de "provocation"

le
0
    WASHINGTON, 5 février (Reuters) - Les présidents américain 
Barack Obama et chinois Xi Jinping se sont entretenus de la 
Corée du Nord vendredi par téléphone et ont estimé que le projet 
de lancement de missile balistique prêté à Pyongyang était une 
action de "provocation et de déstabilisation", a annoncé la 
Maison blanche. 
    La Corée du Nord a fait savoir qu'elle lancerait une fusée 
transportant selon elle un satellite d'observation terrestre à 
une date comprise entre le 8 et le 25 février, ce qui a 
déclenché la réprobation de la communauté internationale qui y 
voit le lancement d'un missile de longue portée. 
    "Les dirigeants ont mis l'accent sur l'importance d'une 
réponse internationale ferme et unie aux provocations de la 
Corée du Nord, y compris via une résolution du Conseil de 
sécurité des Nations unies ferme et percutante", précise le 
communiqué de la Maison blanche. 
    Les deux présidents ont également dit qu'ils coordonneraient 
leurs efforts pour répondre au test nucléaire mené par la Corée 
du Nord le mois dernier et dit qu'ils n'accepteraient pas que la 
Corée du Nord devienne un Etat disposant de l'arme nucléaire. 
    Le blog 38 North d'information sur la Corée du Nord basé à 
Washington a déclaré vendredi que des images satellitaires 
prises cette semaine du site nord-coréen de lancement de fusée 
de Sohae montraient une activité s'apparentant à ce qui a été 
constaté par le passé une ou deux semaines avant un lancement de 
fusée par Pyongyang, a déclaré vendredi. 
    Selon 38 North, les images des satellites commerciaux de 
mercredi et jeudi montrent l'arrivée de camions-citernes sur la 
rampe de lancement. La présence de ces camions indique 
vraisemblablement le remplissage de réservoirs à l'intérieur de 
bunkers sur le site plutôt que d'une fusée. 
    "Par le passé, ce genre d'activité s'est produit une à deux 
semaines avant un lancement et cela serait cohérent avec la 
fenêtre de lancement annoncée par la Corée du Nord", indique le 
blog. 
 
 (Ayesha Rascoe et David Brunnstrom; Danielle Rouquié pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant