Corée du Nord : le dictateur Kim Jong-un est souffrant, admet la télévision

le
1
Corée du Nord : le dictateur Kim Jong-un est souffrant, admet la télévision
Corée du Nord : le dictateur Kim Jong-un est souffrant, admet la télévision

Alors que les spéculations se multipliaient ces derniers jours sur son absence, la télévision d'Etat nord-coréenne a reconnu que Kim Jong-Un était malade. La dernière apparition publique de Kim Jong-Un remonte au 3 septembre lorsqu'il a assisté avec sa femme Ri Sol-Ju à un concert. En juillet, il avait été vu claudiquant à l'occasion du 20 ème anniversaire de la mort de son grand-père Kim-Il-Sung.

S'il arrive que l'homme fort de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), le nom officiel de la Corée du Nord, échappe aux radars pendant plusieurs semaines, Kim Jong-un a été omniprésent dans les médias officiels depuis qu'il a succédé à son père Kim Jong-Il à la mort de celui-ci en décembre 2011.

Depuis, les spéculations sur l'état de santé du dictateur nord coréen se sont multipliées en Asie. Elles ont redoublé, il y a quelques jours, lorsque Kim Jong-un a laissé sa chaise vide lors de la deuxième session parlementaire de Corée du Nord.

Pour la première fois, la télévision d'Etat a reconnu dans un documentaire que son dirigeant était souffrant. Mais le média officiel se veut rassurant sur le petit fils de Kim Il-Sung, fondateur du régime. «La richesse et la prospérité de notre socialisme existent grâce aux efforts rigoureux de notre maréchal, qui continue d'éclairer la voie du peuple, comme la lueur d'une flamme, et ce bien qu'il soit indisposé», a indiqué la chaîne.

Agé d'une trentaine d'années, selon des sources nord-coréennes, Kim Jong-un souffrirait de la goutte à cause de négligence de sa santé. «C'est pourquoi il boîte des deux jambes», a affirmé cette source qui a évidemment requis l'anonymat. «A ma connaissance, il souffre de goutte, d'hyperuricémie, d'hyperlipidémie, d'obésité, de diabète et de haute pression artérielle». Son état de santé se serait détérioré à cause de l'alcool et de ses excès alimentaires. De surcroît, plusieurs membres de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le mercredi 8 oct 2014 à 09:09

    Les bienfaits des excès sur les dictateurs.....