Corée du Nord : le dernier tir de missile balistique en six questions

le , mis à jour à 11:08
0
Corée du Nord : le dernier tir de missile balistique en six questions
Corée du Nord : le dernier tir de missile balistique en six questions

La Corée du Nord a effectué tôt ce mercredi, heure locale, un nouveau tir de missile balistique intercontinental (ICBM). Leparisien.fr répond à six questions autour de cet essai militaire. 1. Qu'est-ce qu'un ICBM ?Un missile balistique intercontinental est un missile de longue portée, c'est-à-dire supérieure à 5 600 km. Une fois propulsé par un lanceur, sa trajectoire n'est essentiellement guidée que par la balistique, c'est-à-dire la gravité. 2. Que s'est-il passé ce mercredi ?Le missile a été tiré tôt ce mercredi matin, heure nord-coréenne, depuis le site de Sain-ni, près de Pyongyang, la capitale. Il s'est écrasé au large du Japon après un vol d'une durée estimée à 53 minutes. Le Pentagone, le ministère américain de la Défense, a précisé que le missile n'a pas présenté de danger, ni pour les Etats-Unis continentaux, ni pour des territoires américains ou des pays alliés. D'après une estimation initiale du Pentagone, le missile a parcouru un millier de kilomètres avant de s'abîmer dans la zone d'exclusion maritime du Japon. D'après Pyongyang, l'engin a atteint une altitude de 4 475 km avant de s'abîmer à 950 km du site de lancement. LIRE AUSSI> Corée du Nord : un programme balistique et nucléaire développé depuis trente ans3. Les caractéristiques de ce missile changent-t-elles la donne ?Un spécialiste interrogé par l'AFP a jugé que la trajectoire en cloche suggère que l'engin a en fait une portée de 13 000 km, soit la portée la plus longue pour un missile testé par la Corée du Nord. David Wright, expert en contrôle des armements, a souligné que les paramètres de vol de ce troisième tir réussi d'ICBM semblent indiquer que le missile a une portée «significativement plus longue» que les précédents. «Un tel missile aurait un rayon d'action suffisant pour atteindre Washington, la capitale américaine, et en fait n'importe quelle partie des Etats-Unis continentaux», a-t-il estimé sur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant