Corée du Nord : la soeur de Kim Jong-un sort de l'ombre

le
0
Kim Jong-un et Yeo-jong.
Kim Jong-un et Yeo-jong.

Dans la famille de Kim Jong-un, je demande la soeur... Trois mois après avoir liquidé son oncle Chang Song-taek, le dictateur nord-coréen propulse en avant sa soeur cadette âgée de 26 ans. Yeo-jong a été officiellement désignée "haut responsable" du régime, dimanche, à l'occasion des élections de l'Assemblée suprême populaire, la chambre d'enregistrement de la dictature. Silhouette fine, teint de porcelaine et tailleur sombre, la jeune femme a accompagné son frère devant les caméras de télévision le jour du scrutin, dans la circonscription 111 du mont Paektu, où il était le seul candidat.Jusqu'ici, la propagande avait laissé dans l'ombre la fille de Kim Jong-il. Elle avait fait une apparition furtive en larmes lors des cérémonies funèbres en décembre 2011, disséquée par les services de renseignements du sud et des États-Unis. Sans plus. Désormais, elle apparaît en pleine lumière, chevauchant même fermement un fier destrier sur certaines photos de propagande. Son adoubement officiel semble indiquer que Yeo-jong joue désormais un rôle clé à Pyongyang, dans la nouvelle configuration du pouvoir que Kim met en place suite à la purge de Chang. Le leader suprême lui aurait confié la garde des coffres du régime, avance le North Korea Intellectuals Solidarity, une ONG de transfuges nord-coréens, basée à Séoul. Elle serait notamment à la tête du sulfureux "bureau 54" du Parti des travailleurs, chargé de récolter par tous les moyens des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant