Corée du Nord : l'ONU «condamne fermement» le tir de fusée à longue portée

le , mis à jour à 19:16
1
Corée du Nord : l'ONU «condamne fermement» le tir de fusée à longue portée
Corée du Nord : l'ONU «condamne fermement» le tir de fusée à longue portée

La Corée du Nord a annoncé dimanche avoir réussi à placer en orbite un satellite au moyen d'un tir de fusée longue portée. Ses voisins,  Washington, l'Otan et l'ONU condamnent ce qu'ils estiment être un test de missile balistique déguisé servant à la mise au point d'armements.

Ce tir, qui viole plusieurs résolutions des Nations unies interdisant au pays le plus isolé du monde de développer tout programme nucléaire ou balistique, sonne comme un nouveau défi pour la communauté internationale qui n'a déjà pas réussi à sanctionner Pyongyang après son quatrième essai nucléaire du 6 janvier.

La fusée a été lancée vers 9 heures (2 heures du matin en France) dans une trajectoire vers le sud. Pyongyang avait annoncé mardi dernier son intention de lancer un satellite. La Corée du Sud et le Japon avaient alors menacé d'abattre l'engin en cas de violation de leur espace aérien.

La Corée du Nord a déclaré ce dimanche que le lancement de son satellite d'observation Kwangmyongsong-4, du nom du dictateur disparu Kim Jong-Il, avait été ordonné personnellement par le dirigeant Kim Jong-Un. Selon elle, la mission a été un succès « complet » et le satellite tourne en orbite polaire autour de la Terre toutes les 94 minutes.

De son côté, le Commandement stratégique américain assure avoir détecté un véhicule de lancement sans pouvoir confirmer qu'un satellite avait bien été placé en orbite.

Nuée de condamnations, réunion en urgence à l'ONU

Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni d'urgence ce dimanche à New York à la demande du Japon, de la Corée du Sud et des Etats-Unis, et a «condamné fermement» ce tir. Le Conseil s'engage également à «adopter rapidement une nouvelle résolution», en chantier depuis plusieurs semaines, pour alourdir les sanctions contre Pyongyang en réponse à ce tir et au dernier essai nucléaire nord-coréen du 6 janvier.

La déclaration affirme que le lancement, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 il y a 10 mois

    Pourquoi n'auraient-ils pas le droit de développer leur aérospatiale? Parce que ça ne plait pas à oncle Bens? Il y a un autre pays qui ne respecte aucune résolution de l'ONU depuis 30 ans, cela ne gène pas ces fourbes occidentaux. Suivez mon regard vers Israël.....