Corée du Nord : Kim Jong-un aux commandes de l'armée

le
0
Le régime a appelé dimanche les 23 millions de Nord-Coréens à soutenir leur nouvel homme fort.

Après le couronnement, Kim Jong-un passe aux travaux pratiques. Dimanche, le nouveau «leader suprême» de Corée du Nord a donné le ton en inspectant une unité blindée pour sa première sortie officielle, à l'orée d'une année décisive pour la réussite de la succession dynastique. Flanqué de son oncle Chang Song-taek et du chef d'état-major des forces armées, Ri Yong-ho, le jeune héritier a indiqué qu'il marcherait sur les traces de son père en maintenant la priorité au militaire. Le régime mise sur la continuité pour assurer la mise en orbite définitive du troisième fils de Kim Jong-il. Dès le lendemain de la fin de la période de deuil, la toute-puissante Commission nationale de Défense avait indiqué aux «gouvernements stupides du monde entier» qu'il n'y aurait aucun changement de ligne politique au sommet, dans un communiqué au vitriol.

La priorité de Pyongyang en 2012 sera d'établir fermement le nouveau leader, révèle l'éditorial du 1er janvier du Ro

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant