Corée du Nord : concert de rock à Pyongyang !

le
0
Pour la première fois, un groupe de métal slovène s'est produit en Corée du Nord.
Pour la première fois, un groupe de métal slovène s'est produit en Corée du Nord.

Non, vous ne rêvez pas. Le groupe de rock slovène Laibach a joué mercredi soir dans un théâtre à Pyongyang. Mille cinq cents personnes, triées sur le volet, ont été conviées à assister à la représentation. C'est la première fois qu'un groupe étranger se produit dans le pays. Et ce n'est pas n'importe lequel. Laibach, qui fête ses 35 ans de carrière, s'est fait plus connaître par son imagerie fascisante que par son rock industriel. Son goût pour l'esthétique totalitaire et ses mises en scène controversées ont convaincu le président Kim Jong-un de l'inviter à jouer mercredi et jeudi à Pyongyang.

En dépit de ses choix stylistiques et de son nom, par lequel les nazis appelaient la capitale slovène sous l'Occupation, Laibach n'a jamais vraiment explicité son opinion politique. Dans une interview télévisuelle de 1983, les membres du groupe déclaraient nébuleusement : « Nous sommes autant fascistes qu'Hitler a pu être peintre. » Le groupe nourrit par ailleurs depuis longtemps une fascination pour la Corée du Nord. L'un des leaders du groupe, Ivan Novak, cité par Le Figaro, a précisé : « la Corée du Nord peut être vue comme une expérience d'utopie. Et nous nous sommes toujours sentis à l'aise avec toutes les sortes d'utopies. »

Reprises de propagande locale

Pour son Liberation Day Tour en Corée du Nord, pour fêter les 70 ans de la libération de la péninsule coréenne du colon...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant