Corbyn dénonce le "soutien inconditionnel" de Cameron à Ryad

le
0

BRIGHTON, Angleterre, 29 septembre (Reuters) - Jeremy Corbyn, nouveau chef du Parti travailliste de Grande-Bretagne, a accusé mardi l'Arabie saoudite et Bahreïn de réprimer leurs citoyens et a appelé le Premier ministre David Cameron à mettre fin au "soutien inconditionnel" qu'il leur apporte. L'Arabie saoudite et Bahreïn, a-t-il accusé, "maltraite leurs propres citoyens et répriment les droits démocratiques". "Cela ne contribue pas à notre sécurité nationale d'apporter un soutien aussi servile et inconditionnel (...)", a-t-il dit à la tribune du congrès de l'opposition travailliste à Brighton. Corbyn, qui s'est par le passé entretenu avec des membres du Hamas palestinien et du Hezbollah libanais, a demandé à Cameron de plaider la cause d'Ali al Nimr, un jeune chiite condamné à mort en Arabie saoudite pour avoir participé en 2011, lorsqu'il était encore mineur, à une manifestation pour l'égalité des droits entre chiites et sunnites. (Guy Faulconbridge; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant