COR - Zodiac compte améliorer son REX en 2012-2013

le
0

Dans le titre de notre dépêche publiée jeudi, prière de lire "Zodiac compte améliorer son REX" et non pas "Zodiac compte améliorer sa rentabilité". Le reste est sans changement.

par Cyril Altmeyer et Tim Hepher

PARIS (Reuters) - Zodiac Aerospace a annoncé jeudi viser une amélioration de son résultat opérationnel en 2012-2013 et a confirmé anticiper une croissance organique de son chiffre d'affaires, portée son activité de sièges d'avions, sur fond d'augmentation des cadences de production.

L'équipementier aéronautique - fournisseur d'Airbus, de Boeing et du brésilien Embraer - a réalisé un chiffre d'affaires de 1,829 milliard d'euros au premier semestre à fin février, en hausse de 16,7% en données brutes, soit une croissance organique de 7,5%.

Zodiac, qui publiera ses comptes semestriels le 24 avril, précise que son résultat opérationnel affichera sur cette période une hausse moins soutenue que le chiffre d'affaires sous l'effet de l'intégration des activités de sièges au Royaume-Uni, acquises en 2012, et d'un recul de l'aviation régionale.

Le président du directoire, Olivier Zarrouati, a indiqué lors d'une conférence téléphonique anticiper une hausse du résultat opérationnel sur l'ensemble de l'exercice, avec une accélération du rythme au second semestre comparé au premier.

Les activités de sièges et de galleys - les espaces de préparation des repas servis à bord - ont affiché des croissances organiques de 18,9% et 19,4% au deuxième trimestre, une évolution "soutenable" au second semestre, a précisé Olivier Zarrouati.

La valeur des sièges d'avions augmente constamment dans un marché lui-même en croissance, a observé le patron de Zodiac.

"On fait des produits plus sophistiqués, en particulier dans la classe affaires, et les prix unitaires évoluent à la hausse", a-t-il souligné.

Le groupe confirme viser à nouveau une croissance organique de son chiffre d'affaires sur l'exercice, comparé aux 3,438 milliards d'euros de 2011-2012. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S s'établit à 3,845 milliards.

Olivier Zarrouati a également indiqué que les compagnies aériennes clientes du long-courrier 787 de Boeing continuaient dans l'ensemble à acheter et à se faire livrer des sièges. Zodiac leur fournit directement les intérieurs des cabines des avions qu'elles ont commandés aux avionneurs.

Les 50 exemplaires du 787 en exploitation dans le monde sont cloués au sol depuis janvier après deux incidents liés aux batteries lithium-ion dont est équipé l'appareil.

Boeing, qui a effectué lundi un premier vol d'essai de l'appareil après avoir apporté des modifications, compte toujours doubler son rythme de production du 787 à dix unités par mois à la fin de l'année.

"Boeing s'est clairement mis dans un scénario de résolution de crise rapide", a estimé Olivier Zarrouati.

Zodiac fournit notamment à Boeing pour le 787 des équipements de distribution électrique primaire, les écrans et claviers du cockpit et le système de gestion des eaux usées et de traitement des déchets.

L'action Zodiac a clôturé en hausse de 0,35% à 90,90 euros avant la publication du chiffre d'affaires, donnant une capitalisation de 5,17 milliards. Elle a progressé de 8,95% depuis le début de l'année après un bond de 27,4% en 2012.

Edité Par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant