COR-Ski: Klaus Kröll remporte le globe de la descente

le
0
KLAUS KRÖLL REMPORTE LE GLOBE DE CRISTAL DE LA DESCENTE
KLAUS KRÖLL REMPORTE LE GLOBE DE CRISTAL DE LA DESCENTE

Correction du premier paragraphe.

par Patrick Lang

SCHLADMING, Autriche (Reuters) - L'Autrichien Klaus Kröll a ravi son public en remportant mercredi le globe de cristal de la descente, lors des finales de la Coupe du monde 2012.

A 31 ans, Kröll, deuxième de la Coupe du monde de descente en 2009 et troisième l'an passé, atteint ainsi le sommet de sa carrière après avoir fini septième dans la station autrichienne lors de l'ultime course de la saison remportée par le Norvégien Aksel Lund Svindal.

Kröll, vainqueur cette saison des descentes de Chamonix et Kvitfjell, s'est imposé de sept points dans la discipline devant le Suisse Beat Feuz, qui a terminé deuxième de la course et consolidé ainsi son avance en tête du classement général.

"C'est une dure bataille de tous les jours et même si j'espérais faire mieux aujourd'hui, je n'ai jamais perdu confiance", a dit Kröll.

"Gagner le globe en descente à la maison, après des skieurs comme Hermann Maier ou Michael Walchhofer, était un but mais aujourd'hui c'est un rêve."

En une minute 46 secondes et 81 centièmes, Svindal a remporté son unique descente de l'hiver et s'est placé comme un prétendant au gros globe de cristal.

SVINDAL SOULAGÉ, CUCHE DÉÇU

"Je suis tombé hier donc c'était bien d'avoir une autre chance aujourd'hui", a dit le Norvégien, vainqueur du classement général de la Coupe du monde en 2007 et 2009.

"Je n'avais plus remporté de descente depuis 2009, c'est donc un soulagement. J'espère que je resterai dans la même voie demain mais Feuz est mon favori pour remporter la Coupe du monde", a-t-il ajouté.

Feuz, qui a terminé à 57 centièmes, reste le mieux placé pour soulever le gros globe et pourrait le faire dès jeudi, s'il remporte le super-G où même, probablement, s'il monte sur le podium.

Avec encore trois courses à disputer lors de ces finales, le Suisse de 24 ans, spécialiste de la vitesse, possède 135 points d'avance sur l'Autrichien Marcel Hirscher et 199 points sur Svindal au général.

Tenant du titre, le Croate Ivica Kostelic devrait perdre sa couronne, puisqu'il compte 266 points de retard.

Le skieur qui a probablement perdu le plus lors de la descente de mercredi est Didier Cuche, champion du monde l'an passé.

Le vétéran suisse, qui a annoncé qu'il prendrait sa retraite à l'issue du week-end autrichien, a loupé la dernière descente de sa carrière, se contentant d'une 17e place après une énorme faute en bas de parcours.

"Ce n'est pas du tout ce que j'imaginais pour ma dernière descente. J'ai mal skié. Maintenant, je veux juste oublier ça et me concentrer sur le super-G de demain", a-t-il dit.

Chrystel Boulet-Euchin pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant