COR-Plainte déposée contre le Grand Stade de Lille

le
1

Correction: bien lire qu'aucune information judiciaire n'a été ouverte à ce stade.

LILLE (Reuters) - La justice s'intéresse aux conditions d'attribution du Grand Stade de Lille à la suite à une plainte déposée par un Lillois qui sera entendu par un juge à la fin du mois, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Eric Darques, qui a déjà porté plainte dans d'autres dossiers politico-financiers, dénonce la manière dont la construction du Grand Stade a été attribuée au groupe Eiffage.

"Je suis convoqué dans le cadre de cette affaire et surpris de la rapidité avec laquelle la justice enquête. C'est de bon augure, la justice veut comprendre", a-t-il dit mercredi soir à Reuters.

Le procureur de la République de Lille a confirmé l'audition à venir, mais démenti l'ouverture d'une information judiciaire.

Débouté par le tribunal administratif, Eric Darques, qui a porté plainte au pénal en se constituant partie civile, affirme que les élus de la communauté urbaine de Lille présidée par Martine Aubry ont privilégié le projet d'Eiffage malgré un surcoût de presque 110 millions d'euros par rapport aux autres projets en lice.

"Je veux comprendre pourquoi l'attribution a changé à la surprise de tout le monde en 48 heures à la suite d'un(e réunion du) bureau de communauté. Il n'y a aucune explication apportée, pourquoi le choix a-t-il été modifié sans aucune explication technique et avec un surcoût pour le contribuable de plus de 100 millions, a-t-il dit.

La communauté urbaine a déjà expliqué avoir voté sur la base d'un document dont le plaignant assuré qu'il a été rédigé après le vote.

Pierre Savary, édité par Chine Labbé et Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • chatnour le jeudi 10 mai 2012 à 02:15

    "et ça continue, encore et encore, c'est que le début, d'accord, d'accord ..." (air connu)