COR-Paris truqués en handball: renvoi en correctionnelle requis

le
0
RENVOI EN CORRECTIONNELLE REQUIS À MONTPELLIER DANS L'AFFAIRE DES PARIS TRUQUÉS EN HANDBALL
RENVOI EN CORRECTIONNELLE REQUIS À MONTPELLIER DANS L'AFFAIRE DES PARIS TRUQUÉS EN HANDBALL

TOULOUSE (Reuters) - Le parquet de Montpellier a requis le renvoi en correctionnelle du handballeur français Nikola Karabatic et de seize autres personnes mises en examen dans une affaire de paris truqués.

"Le parquet de Montpellier a requis le renvoi en correctionnelle de 17 personnes dans ce dossier", a dit vendredi à Reuters Christophe Barret, procureur de la République à Montpellier.

Les juges d'instruction devront désormais décider s'ils les renvoient ou non devant le tribunal correctionnel.

La justice soupçonne des joueurs de Montpellier d'avoir parié sur un résultat négatif de leur propre équipe lors d'un match contre Cesson-Sévigné (Ille-et-Vilaine) le 12 mai 2012 et d'avoir orienté le résultat en défaveur du club héraultais.

Nikola Karabatic, joueur vedette de l'équipe de France de handball qui vient de remporter le 1er février au Qatar un cinquième titre mondial, avait quitté le club de Montpellier le 31 janvier 2013.

(Julie Rimbert, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant