COR-Nissan maintient ses prévisions

le
0
NISSAN BAT LE CONSENSUS POUR SON 3E TRIMESTRE
NISSAN BAT LE CONSENSUS POUR SON 3E TRIMESTRE

Correction: lire au premier paragraphe près de deux ans et non trois ans

YOKOHAMA, Japon (Reuters) - Nissan Motor a annoncé lundi un bénéfice trimestriel meilleur que prévu et en hausse de 56,8%, sa plus forte progression trimestrielle en près de deux ans, grâce à la dépréciation du yen et à une amélioration de ses ventes en Chine.

Le partenaire de Renault, tout comme ses concurrents nippons Toyota Motor et Honda Motor, a vu ses ventes se contracter sur le premier marché automobile mondial à la suite d'un conflit territorial qui a déclenché un boycott de produits japonais en Chine en septembre 2012.

Un retour à la normale a cependant commencé à se faire sentir l'an dernier, Nissan et son partenaire local Dongfeng Motor ayant vendu 17,2% de voitures de plus par rapport à l'année 2012.

Nissan, deuxième constructeur automobile japonais, a fait état d'un bénéfice net de 84,3 milliards de yens (605 millions d'euros) pour son troisième trimestre à fin décembre, alors que six analystes tablaient en moyenne sur 58,8 milliards, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Toutefois, Nissan a maintenu ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice à fin mars, et anticipe toujours un bénéfice de 355 milliards de yens, alors que les analystes financiers attendaient un légère relèvement, à 364,2 milliards. Le groupe, également propriétaire des marques Infiniti et Datsun, avait réduit ses prévisions de près de 20% il y a trois mois.

PRIVILÉGIER LES MARGES

"Sur la base de son bon portefeuille de produits et de l'état de la demande sur le marché, Nissan maintient son objectif de résultats pour l'ensemble de l'année", a déclaré son directeur général Carlos Ghosn, dans un communiqué.

Sur les neuf mois à fin décembre, la marge opérationnelle du groupe est ressortie à 4,1% comparé à des niveaux de 9,7% pour Toyota, le numéro un japonais, et de 6,6% pour Honda.

Nissan veut améliorer sa marge opérationnelle et sa part du marché mondial à 8% par an chacune d'ici mars 2017. Le groupe a été récemment confronté à des difficultés telles que des rappels de modèles et un ralentissement de ses ventes sur certains marchés comme la Russie et la Thaïlande.

Toutefois, le vice-président exécutif, Joji Tagawa, a déclaré à la presse que Nissan était prêt à manquer son objectif de 8% de part de marché d'ici fin mars 2017 pour s'assurer qu'il atteindra son objectif de marge bénéficaire à la même échéance.

A Tokyo, l'action Nissan a fini lundi en hausse de 0,11% à 885 yens avant la publication de ces résultats, sous-performant l'indice Nikkei qui a gagné 1,77%.

A Paris, le titre Renault recule de 0,5% à 10h40.

Renault détient 43,4% de Nissan et Nissan 15% de Renault.

Yoko Kubota, Véronique Tison et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant