COR-Ligue des champions: Lille se donne un double objectif

le
0
LILLE REÇOIT LE BATE BORISOV EN LIGUE DES CHAMPIONS
LILLE REÇOIT LE BATE BORISOV EN LIGUE DES CHAMPIONS

Correction: bien lire au treizième paragraphe que Lille est le champion 2011 et non 2010.

par Pierre Savary

LILLE (Reuters) - Bien commencer la Ligue des champions ne sera pas le seul objectif de Lille mercredi soir contre le Bate Borisov car le Losc compte aussi sur ce match pour lancer son championnat de France où il est à la peine.

A priori, la tâche n'est pas insurmontable car dans une poule comprenant aussi le Bayern de Munich et Valence la réception des Biélorusses semble être la rencontre la plus abordable des six matches du premier tour.

Présenté autrement, perdre serait déjà pour les Lillois hypothéquer une grande partie de leurs chances de qualification pour les huitièmes de finale.

"On aimerait commencer par une victoire car on sait à quel point le premier match est déterminant en Ligue des champions", déclare le capitaine Rio Mavuba.

"Venir à bout du Bate Borisov constituerait alors la meilleure des préparations avant d'accueillir Lyon au Grand Stade", ajoute l'entraîneur Rudi Garcia.

La venue du Bate Borisov serait notamment une bonne occasion de retrouver la confiance qui fuit les joueurs du Losc en raison d'un début de saison qui commence à s'éloigner des objectifs du club.

Lille avait magnifiquement commencé par une victoire à Saint-Etienne avant de concéder trois matches nuls et une défaite.

LACUNES DÉFENSIVES

Les lacunes de ces premiers matches sont d'abord défensives.

Rudi Garcia avait souhaité pendant le mercato le renfort d'un défenseur central d'expérience, il manque cruellement à son effectif trop dépendant de la charnière Basa-Chedjou.

Dès que l'un des deux est absent, le Losc bricole et s'en remet à la classe de Mickaël Landreau. Et la blessure de Mathieu Debuchy n'a rien arrangé.

L'attaque lilloise ne fonctionne pas non plus à plein régime. Tulio de Melo est rarement dangereux, Nolan Roux rate totalement son début de saison au point d'être menacé par la dernière recrue lilloise, Ryan Mendes.

Au rayon des déceptions, l'ex-Sochalien Marvin Martin peine à devenir le patron, l'organisateur attendu.

Le champion 2011 et troisième de la saison écoulée n'est pas encore dans le bon tempo mais il ne cède pas à la panique.

"Nous sommes dans le vrai sur ce que nous proposons dans le jeu", plaide Rudi Garcia qui demande à ses joueurs "d'être capables de se montrer plus constants et réguliers sur l'ensemble de la partie ".

Les Lillois devraient bénéficier de sang neuf par rapport à la dernière rencontre de championnat car Marko Basa devrait reprendre sa place en défense et Rio Mavuba, ménagé à Troyes, être titulaire.

Marvin Martin, victime d'une béquille est en revanche incertain et Rudi Garcia pourrait être tenté de lancer dans le grand bain Ryan Mendes et, peut-être, de ménager Mathieu Debuchy en phase de reprise, dans la perspective du match de Ligue 1 de dimanche contre Lyon.

Edité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant