COR - Les fonds des marchés émergents perdent 9 milliards

le
0
RETRAIT DE 10 MILLIARDS DE DOLLARS EN UNE SEMAINE DES FONDS DES MARCHÉS ÉMERGENTS
RETRAIT DE 10 MILLIARDS DE DOLLARS EN UNE SEMAINE DES FONDS DES MARCHÉS ÉMERGENTS

Bien lire dans le titre et le premier paragraphe que les sorties de capitaux ont représenté neuf milliards de dollars

LONDRES (Reuters) - Les investisseurs ont retiré neuf milliards de dollars (6,64 milliards d'euros) des fonds d'actions et d'obligations des marchés émergents, les fonds investis en actions ayant subi leur plus grosse sortie de capitaux en deux ans et demi, apprend-on auprès de banques qui citent des données d'EPFR Global.

EPFR Global a envoyé jeudi ces données à ses clients, qui montrent que les fonds d'actions des marchés émergents ont perdu 6,3 milliards de dollars dans la semaine au 29 janvier, soit le flux de sorties le plus élevé depuis le mois d'août 2011.

Plusieurs devises de pays émergents, dont la Turquie, l'Afrique du Sud et l'Inde, ont décroché pendant cette période, obligeant certaines banques centrales à relever leurs taux directeurs, ou à intervenir pour limiter les fluctuations, et entraînant ce mouvement de fuite des capitaux engagés sur les marchés d'actions et d'obligations des pays concernés.

Depuis le début de l'année, les sorties des fonds d'actions des marchés émergents ont atteint 12,2 milliards de dollars, un niveau proche du total de 15 milliards de dollars retiré sur l'ensemble de 2013, selon ces données. Les fonds qui suivent les indices (ETF) ont subi les deux tiers de ces retraits.

Les fonds en actions suivis par EPFR ont affiché des sorties nettes de capitaux pour la 14e semaine d'affilée, ce qui n'était pas arrivé depuis le troisième trimestre 2002, selon les banquiers.

Les fonds obligataires ont souffert aussi, perdant 2,7 milliards de dollars, soit 1,2% de leurs actifs sous gestion. Cela porte les sorties depuis le début de l'année à 4,6 milliards de dollars contre 14,3 milliards sur l'ensemble de l'an dernier.

L'indice boursier MSCI des marchés émergents a perdu 6% ce mois-ci, tandis que les indices JPMorgan indiquent que les rendements obligataires des pays émergents ont grimpé.

Les turbulences se sont également propagées aux marchés développés, où les fonds en actions ont perdu quasiment cinq milliards de dollars depuis le début de la semaine.

Sujata Rao, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux