COR-Le FN arriverait nettement en tête aux européennes

le
12

Bien lire au 2e paragraphe le PS de 19%

PARIS (Reuters) - Le Front national arriverait en tête aux élections européennes de juin 2014, devançant nettement l'UMP et le Parti socialiste, selon un sondage Ifop pour le Nouvel observateur, qui y voit le signe d'une recomposition politique.

Le parti de Marine Le Pen, qui s'est fixé pour objectif de devenir le "premier parti de France" à l'occasion de ce scrutin, est crédité de 24% des intentions de vote, l'UMP dirigée par Jean-François Copé de 22% et le PS de 19%.

Le FN devance pour la première fois dans un sondage d'intentions de vote portant sur une élection à caractère national ses concurrents de gauche et de droite.

Pour l'hebdomadaire, ce sondage diffusé mercredi décrit "une réalité nouvelle", à savoir que la place du FN, dont Marine Le Pen réfute qu'il soit d'extrême droite, est non plus "à la marge, mais au centre du jeu politique".

"Marine Le Pen ne se contente plus de brouiller les cartes, comme aimait tant le faire son père. Elle peut désormais les redistribuer à sa main et cela change tout", écrit-il.

Selon le Nouvel Observateur, dans une France électorale tripolaire, "le ticket d'entrée pour le tour décisif d'une future présidentielle (est) de moins en moins garanti pour les champions de l'UMP et du PS".

Par rapport à un sondage Ifop effectué en mai dernier, le FN progresse de trois points, l'UMP d'un point et le PS en perd deux.

Une liste d'union entre l'UDI de Jean-Louis Borloo et le MoDem de François Bayrou se placerait en quatrième position avec 11% des intentions de vote, un total inférieur à celui dont étaient crédités les deux partis séparément en mai dernier.

Suivraient la liste du Front de gauche soutenue par Jean-Luc Mélenchon (10%, + 1), et celle d'Europe Ecologie-Les Verts soutenue par la ministre du logement Cécile Duflot (6%, -1,5).

La progression du FN se fait essentiellement dans trois catégories: les personnes âgées, les ouvriers, où il était déjà très puissant et où il progresse encore au point d'attirer désormais un électeur sur deux, et les soutiens de François Hollande à la présidentielle, qui passent de 3% à 11%.

Ce sondage souligne une dynamique, le parti de Marine Le Pen étant le seul à progresser vraiment, tandis que le bloc des gauches ne rassemble plus que 37% des électeurs.

L'enquête a été effectuée auprès d'un échantillon de 1.893 personnes, extrait d'un autre échantillon de 1.995 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gl060670 le mardi 22 oct 2013 à 20:08

    Fini le voile et les barbus

  • M9992572 le dimanche 20 oct 2013 à 09:59

    Ne faisons pas l'erreur de commenter un sondage comme un résultat électoral, surtout un sondage Ifop. Pour moi l'Ifop et surtout les commanditaires des résultats de ce sondage veulent empêcher l'UDI et le Modem de présenter des listes. Point.

  • g.f.44 le lundi 14 oct 2013 à 23:51

    Les politiques se servent sur le dos des gens(scandaleuses indemnisations, scandaleux régime de retraite entre autres).Et ils demandent aux Français de se serrer la ceinture. Dehors. Qu'ils disparaissent les partis (UMP et PS) qui gouvernent depuis toujours. Que le FN arrive en tête aux Européennes c'est un peu le monde à l'envers puisque le FN veut sortir de l'UE.

  • M250378 le lundi 14 oct 2013 à 20:13

    Regardez ce qui se passe aux US avec l'échéance du 17 octobre prochain et le plafond de la dette. Mais c'est quoi tout se ... !!!? c'est un cataclysme financier qui se prépare s'ils ne font rien. Mais sinon faire quoi, remonter le plafond, mais jusqu'à quand et jusqu'où, au ciel ? Non mais franchement on va ou, là ? C'est hyper grave ce qui pourrait se passer, je sais pas si vous réaliser ? Mais que font nos politiques, ils suivent le troupeau bêtement ?

  • M7147238 le mercredi 9 oct 2013 à 15:46

    Et si le FN était au centre du jeu, ni de droite ni de gauche vu l'origine de ses électeurs. Il a un bel avenir compte tenue de l'incapacité des autres à comprendre son positionnement nouveau.on savait les politiques pas très futés mais ils devraient se mettre rapidement au marketing politique.

  • M8951316 le mercredi 9 oct 2013 à 15:42

    40 ans d' U M P S ça suffit ....les Français ont compris !

  • LeRaleur le mercredi 9 oct 2013 à 15:28

    La France est en train d'ouvrir les yeux, après le porte-monnaie, c'est temps.

  • xtitix79 le mercredi 9 oct 2013 à 15:27

    moi j'ai connu le PS, le RPR, l'UMP, bref toujours les mêmes..., mais jamais le F.N, et pourquoi pas ce dernier ? nous français n'avons jamais eu ce parti au pouvoir, (parti complétement différent des autres pays qui ont vu l'extrème droite au pouvoir) ! et si c'était eux qui avaient le pouvoir de nous sortir la tête de l'eau ? hum ?

  • titibest le mercredi 9 oct 2013 à 15:20

    En effet je dois me mobiliser... même sans illusion sur le PGM de MLP qui est peu realiste sur certains points, marre de n'etre qu'un cotisant dans ce pays et être de plus en plus un citron. Donc mon vote ira au FN et je ne suis ni ouvrier ni retraité

  • KAFKA016 le mercredi 9 oct 2013 à 15:09

    les abstentionistes doivent se bouger cette fois et arreter de se plaindre!!