COR-La confiance des ménages recule légèrement en février

le
9
LA CONFIANCE DES MÉNAGES
LA CONFIANCE DES MÉNAGES

PARIS (Reuters) - Correction: modification du septième paragraphe par l'Insee.

La confiance des ménages a légèrement reculé en février, les Français se montrant plus pessimistes que le mois précédent sur le niveau de vie futur dans le pays et l'évolution du chômage, selon les données publiées jeudi par l'Insee.

L'indicateur qui synthétise cette confiance ressort à 85 points contre 86 points en janvier. Il retrouve son niveau de décembre mais reste bien en deçà de sa moyenne de long terme, qui est calée à 100.

Quinze économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un indice stable à 86 en janvier, leurs estimations allant de 85 à 90.

En février, l'opinion des ménages sur leur situation financière personnelle passée progresse de deux points et celle sur leur situation financière personnelle future recule d'un point.

Les ménages sont moins nombreux qu'en janvier à considérer comme opportun de faire des achats importants, le solde reculant d'un point.

Ces trois soldes se situent largement en-dessous de leur moyenne de longue période, note l'Insee dans un communiqué.

L'opinion des ménages sur leur capacité d'épargne actuelle recule de trois points et celle sur leur capacité d'épargne future recule de six points après en avoir gagné quatre le mois précédent. Ces deux soldes restent au-dessus de leur moyenne de long terme.

Le solde d'opinion des ménages concernant l'opportunité d'épargner recule de deux points après avoir progressé de cinq points en janvier. Il demeure au-dessus de sa moyenne de longue période.

Les ménages sont moins confiants sur le niveau de vie futur en France, le solde reculant de cinq points, tandis que leur opinion sur le niveau de vie passé recule d'un point. Ces niveaux restent nettement inférieurs à leur moyenne de longue période.

Les ménages sont de nouveau plus inquiets concernant l'évolution future du chômage, le solde correspondant augmentant de trois points, après une hausse de quatre points en janvier. Ce solde demeure au-dessus de sa moyenne de longue période.

Les Français sont moins nombreux à estimer que l'inflation passée a progressé, le solde reculant de six points, pour passer sous sa moyenne de longue période. Les anticipations d'inflation des ménages sont également en baisse, le solde diminuant de six points, restant au-dessus de sa moyenne.

(Jean-Baptiste Vey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • roureber le jeudi 27 fév 2014 à 12:28

    fiasco total !!!

  • Gary.83 le jeudi 27 fév 2014 à 12:19

    Hollandehors !

  • asaliba le jeudi 27 fév 2014 à 12:15

    inquiets seulement ? c'est un euphémisme

  • M7403983 le jeudi 27 fév 2014 à 12:10

    C'est exactement ce que j'étais en train de penser janaliz : sans doute une spécificité "à la française" !!

  • janaliz le jeudi 27 fév 2014 à 11:49

    Et concomitant, un autre sondage dit qu'ils sont plus confiant pour leur pouvoir d'achat !!!... Il y a comme un hiatus dont on reparle dans quelques semaines...

  • M3435004 le jeudi 27 fév 2014 à 10:24

    Tout va très bien ! Tout va de mieux en mieux ! HOLLANDE DEHORS ! CASSE TOI !

  • d.e.s.t. le jeudi 27 fév 2014 à 10:12

    Rien d'étonnant! Un pays qui aurait confiance avec ces ab.ru.tis qui nous gouvernent serait plutôt mal parti!

  • remimar3 le jeudi 27 fév 2014 à 09:51

    Et on augmente nos impôts sans résultat.

  • paspad le jeudi 27 fév 2014 à 09:44

    Le chômage augmente, la confiance baisse : Quoi de plus normal !!