COR-La banque HSH aura besoin de plus d'aide publique

le
0

HAMBOURG (Reuters) - Bien lire au dernier paragraphe qu'il s'agit de provisions pour pertes sur prêts et non de pertes.

La banque publique allemande en difficulté HSH Nordbank aura vraisemblablement besoin d'une aide de l'Etat plus importante que prévu en raison d'un aggravation des pertes dans les créances au secteur du transport maritime et d'arriérés d'impôts, a déclaré le président du conseil de surveillance de l'établissement.

HSH, l'un des plus importants acteurs du financement du transport maritime, a dit jusqu'ici qu'il pourrait avoir besoin d'une aide publique allant jusqu'à 1,3 milliard d'euros entre 2019 et 2025.

"Au vu de nos résultats 2013, je ne serais pas surpris si nous parvenions à la conclusion que nos besoins en la matière ressortent à un niveau légèrement supérieur", a dit à des journalistes Thomas Mirow.

Le président du conseil de surveillance de HSH, dont les comptes 2013 n'ont pas encore été finalisés, s'est exprimé mardi mais ses déclarations étaient sous embargo jusqu'à ce mercredi.

Thomas Mirow a précisé que l'augmentation de l'aide de l'Etat était susceptible de se compter en centaines de millions d'euros. Toute hausse conséquente d'une éventuelle aide a des chances de devoir être approuvée par la Commission européenne.

HSH, sous le coup de quatre années de conjoncture déprimée dans le transport maritime, devrait accuser en 2013 une perte inférieure à un milliard d'euros.

La banque, détenue à 85% par les Länder de Hambourg et du Schleswig-Holstein, a déjà provisionné environ trois milliards d'euros pour couvrir son portefeuille de prêts au secteur maritime.

(Jan Schwartz, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant