COR-Klépierre relève son objectif 2015

le
0

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - (A la suite d'une correction officielle de Klépierre, bien lire que le nouvel objectif de cash-flow net est de 2,15 euros par action et non d'au moins 2,15 euros)

Klépierre a annoncé mercredi avoir relevé son objectif de cash-flow net courant par action à 2,15 euros pour l'exercice 2015 après avoir enregistré des résultats semestriels meilleurs qu'attendu.

La foncière attendait auparavant une fourchette comprise entre 2,10 et 2,15 euros pour son cash-flow net courant par action 2015.

Klépierre a fusionné le 31 mars avec le néerlandais Corio et a mis en place une nouvelle organisation.

"L'intégration a très bien progressé au cours des six derniers mois. La réalisation rapide des synergies financières et opérationnelles nous rend confiants pour dépasser les synergies ciblées la première année, et nous visons maintenant davantage que les 20 millions d'euros de synergies de coûts à enregistrer cette année", a déclaré Laurent Morel, président du directoire de Klépierre, lors d'une conférence téléphonique.

"Par conséquent, soutenu par les résultats du premier semestre et l'activité des commerçants qui semble s'améliorer rapidement depuis le début de l'année, nous avons révisé à la hausse notre prévision annuelle", a-t-il expliqué.

RÉDUCTION DU COÛT MOYEN DE LA DETTE

Au premier semestre, le total des loyers bruts a atteint 603,8 millions d'euros, contre 437,5 millions un an plus tôt, soutenu par la contribution de Corio.

Les chiffres d'affaires des commerçants des centres commerciaux Klépierre ont augmenté de 3,8% à périmètre constant pro forma.

Le cash-flow net courant par action ressort en hausse de 1,4% par rapport à juin 2014, à 1,07 euro par action.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipait un cash-flow par action de 1,0 euro et 597,64 millions d'euros de loyers bruts.

Les opérations liées au refinancement de l'endettement de Corio ont généré des synergies de coûts financiers "substantielles", permettant d'améliorer le ratio de couverture des frais financiers, précise le groupe immobilier dans son communiqué, indiquant que le coût moyen de la dette nette a été abaissé à 2,5%.

Le relèvement d'objectif de Klépierre intervient après celui, la semaine dernière, d'Unibail-Rodamco, qui anticipe désormais un résultat net récurrent par action 2015 entre 10,25 et 10,45 euros, contre une précédente fourchette allant de 10,15 à 10,35 euros.

Avant la publication des résultats semestriels, l'action Klépierre a clôturé à 41,44 euros (+0,31%). Elle progresse de 16% depuis le début de l'année, contre une hausse d'environ 17,3% pour le SBF 120.

(Avec Leigh Thomas, édité par Dominique Rodriguez et Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant