COR-JO: alerte à la montée de la température à Sotchi

le
0
LA MÉTÉO COMMMENCE À PERTURBER LES ÉPREUVES À SOTCHI
LA MÉTÉO COMMMENCE À PERTURBER LES ÉPREUVES À SOTCHI

Correction: bien lire ski slopestyle et non snowboard slopestyle au 12e paragraphe.

par Mike Collett-White

SOTCHI, Russie (Reuters) - Le temps plus chaud et la neige plus molle, plus humide et plus collante ont commencé mardi à affecter les épreuves de ski alpin, nordique et acrobatique des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi.

Les caprices de la météo après plusieurs jours de temps froid et sec ont déjà perturbé les programmes et provoqué chutes et déceptions.

Bien que programmée tôt dans la journée, la cinquième et dernière séance d'entraînement à la descente dames a été annulée pour protéger la piste à la veille de la course.

Sur une piste voisine, les skieurs ont pu effectuer leur propre entraînement à la descente du Super-combiné prévu vendredi mais la plupart des spécialistes de la descente se sont abstenus et ont préféré s'entraîner au slalom.

Bode Miller a été un des rares à franchir le portillon de la piste de vitesse, peut-être pour effacer de son esprit sa contre-performance de la descente où il n'a pris que la huitième place dimanche alors qu'il en était favori.

L'Américain qui participe à ses cinquièmes Jeux olympiques a réussi le meilleur temps mais il n'a pas mâché ses mots.

La piste qui était "un tigre de Sibérie se transforme en chaton", a-t-il dit. "Il n'y a plus de difficultés. De telles conditions égalisent les valeurs et favorisent les slalomeurs".

La température était alors positive à Rosa Khutor à 40 km de Sotchi, dans les montagnes du Caucase. A Sotchi même sur les rives de la mer Noire, elle dépassait les dix degrés en début d'après-midi.

D'après la page météo du site officiel des Jeux, elle devrait se rapprocher de ce seuil dans les prochains jours sur les sites de montagne et la pluie, fléau des stations de ski pourrait faire son apparition.

NOMBREUSES CHUTES

La neige s'est déjà considérablement dégradée au Centre de biathlon et de ski de fond Laura et au Parc de l'extrême qui accueille ski acrobatique et snowboard et le Centre de saut et de combiné nordique Russki Gorki.

"Ce n'est même plus de la neige fondue, c'est de la soupe", a déclaré l'Américain Bill Demong, médaille d'or du combiné nordique au grand tremplin à Vancouver 2010.

Plusieurs concurrentes ont été victimes de chutes lors de l'épreuve de ski slopestyle. La Canadienne Kaya Turski, championne du monde en titre et sept fois vainqueur des X-games, est tombée dans chacune de ses deux descentes et a été éliminée.

Sa compatriote Yuki Tsubota a piqué de la tête dans la neige, semble s'être blessée sérieusement et a été évacuée sur un traîneau vers un hôpital.

La médaille d'or a été décrochée par une autre Canadienne, Dara Howell.

Les chutes ont également été nombreuses dans la finale de l'épreuve de sprint de ski de fond masculin remportée par le Norvégien Ola Vigen Hattestad.

Dans l'épreuve dames, c'est la Norvégienne Marit Bjoergen qui a été éliminée par une chute en demi-finale. Elle visait sa cinquième médaille d'or olympique, la seconde des Jeux de Sotchi après celle du skiathlon, samedi.

Ses compatriotes Maiken Casparen Falla et Flugstad Oestberg en ont profité pour faire un doublé or-argent.

La température avait un peu baissé avec l'arrivée de la nuit lorsque s'est achevée l'épreuve de poursuite de biathlon féminin mais les concurrentes n'ont échappé que de justesse à un autre péril, l'arrivée très rapide de la brume.

La Biélorusse Darya Domracheva a fait échec à la favorite, la Norvégienne Tora Berger, médaille d'or du 15 km individuel à Vancouver et huit fois championne du monde.

Jean-Paul Couret pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant