COR-James Cameron réussit sa plongée dans la Fosse des Mariannes

le
0
JAMES CAMERON ATTEINT LE FOND DE LA FOSSE DES MARIANNES
JAMES CAMERON ATTEINT LE FOND DE LA FOSSE DES MARIANNES

Correction: bien lire le cinéaste canadien dans le premier paragraphe

par Steve Gorman

WASHINGTON (Reuters) - Le cinéaste canadien James Cameron, réalisateur de "Titanic" et d'"Avatar", est parvenu dimanche à atteindre le fond de la Fosse des Mariannes, point le plus profond de la croûte terrestre situé dans l'ouest de l'océan Pacifique, à bord d'un submersible spécialement conçu pour la mission.

Le réalisateur a atteint la profondeur de 10.898 mètres dimanche peu avant 22h00 GMT, a annoncé la National Geographic Society qui coordonnait l'expédition. "Tous les systèmes sont OK", a déclaré le cinéaste qui était seul à bord.

Le fond de la fosse des Mariannes, connu sous le nom de "Challenger Deep", en référence à une expédition menée en 1875 par le Challenger, un bâtiment de la Royal Navy, n'avait été atteint qu'une seule fois: le 23 janvier 1960, le lieutenant Don Walsh de la Marine américaine et l'océanographe suisse Jacques Piccard avaient passé 20 minutes à cet endroit, à bord du bathyscaphe Trieste.

James Cameron est le premier à avoir atteint cette profondeur en solo à bord de son "Deepsea Challenger", un submersible de sept mètres de long conçu pour descendre à la vitesse de 150 mètres/minute.

Il lui a fallu deux heures et 36 minutes pour la descente, à 500 km au sud-ouest de l'île américaine de Guam dans l'ouest du Pacifique.

Son submersible est ensuite remonté en surface, en 70 minutes seulement, précise le National Geographic, après avoir procédé à une collecte d'échantillons biologiques et géologiques et à des prises de vue qui vont améliorer la connaissance scientifique des grands fonds.

Le réalisateur d'"Abyss" est déjà un familier des explorations sous-marines. Pour "Titanic", il a effectué 12 plongées vers l'épave du paquebot dans l'Atlantique Nord, ce qui l'a conduit à développer des technologies de tournage en profondeur.

Depuis lors, il a dirigé six expéditions, réalisé une étude sur le site de l'épave du cuirassé allemand Bismark, coulé en 1941 dans l'Atlantique. Il est aussi l'auteur d'une représentation approfondie en 3D des cheminées hydrothermales (ou sources hydrothermales) de la dorsale médio-atlantique mais aussi de la dorsale Est-Pacifique et du golfe de Californie.

L'expédition du "Deepsea Challenger" doit faire l'objet d'un documentaire en 3D qui sera diffusé sur la chaîne du National Geographic. L'océanographe Lisa Levin a déclaré sur le site internet National Geographic Daily News que "Cameron accomplit pour les fosses marines ce que Jacques Cousteau a fait pour les océans voici plusieurs décennies".

Henri-Pierre André et Eric Faye pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant