COR-Cyclisme:la France battue en finale de la vitesse par équipe

le
0
LES FRANÇAIS BATTUS PAR LES AUSTRALIENS EN FINALE DE LA VITESSE PAR ÉQUIPE AUX MONDIAUX DE CYCLISME
LES FRANÇAIS BATTUS PAR LES AUSTRALIENS EN FINALE DE LA VITESSE PAR ÉQUIPE AUX MONDIAUX DE CYCLISME

Correction du temps des Australiens au 2e paragraphe.

par Ian Ransom

MELBOURNE (Reuters) - La France a été battue mercredi par l'Australie en finale de l'épreuve de vitesse par équipe des championnats du monde de cyclisme sur piste à Melbourne, où deux records du monde sont tombés à quelques mois des Jeux olympiques de Londres.

Le trio composé de Grégory Baugé, Kevin Sireau et Michaël D'Almeida, a échoué à un millième de seconde des Australiens Shane Perkins, Scott Sunderland et Matthew Glaetzer, vainqueurs en 43"266 secondes contre 43"267 aux Français.

En tête jusqu'aux derniers mètres, les Français subissent un nouveau coup dur trois mois après avoir été privés de leur titre mondial 2011 en raison de la suspension rétroactive infligée à Grégory Baugé pour non respect du règlement anti-dopage.

L'Australie a, elle, su tirer profit de son repêchage en finale après la disqualification de l'Allemagne pour une infraction technique.

"Notre énergie et notre excitation ont encore augmenté et on l'a vu en finale. Nous étions plutôt regonflés", a dit le champion du monde du sprint individuel, Shane Perkins.

La Nouvelle-Zélande a remporté la médaille de bronze en dominant le Japon.

Comme l'Allemagne, mais aussi la Grèce ou les Etats-Unis, la Grande-Bretagne du quadruple champion olympique Chris Hoy a été disqualifiée pour une erreur de Philip Hindes.

"Je pense qu'il est contrarié, on lui en a parlé et on lui a dit 'Ne t'inquiète pas, tu devrais être vraiment fier de la façon dont tu as couru aujourd'hui'", a dit Hoy.

SILENCIEUX

Chez les femmes, le titre mondial de vitesse est revenu aux Allemandes qui ont battu par deux fois le record du monde sur la piste de la Hinsense Arena de Melbourne.

En finale, Miriam Welte et Kristina Vogel ont devancé en 32"549 Anna Meares et Kaarle McCulloch qui espéraient donner un quatrième titre consécutif à l'Australie.

"C'est tellement incroyable, je n'ai jamais cru que nous pourrions aller si vite", a dit Kristina Vogel.

Elles avaient déjà établi un record du monde lors des courses de qualifications, dominées en 32"630 au cours d'un face-à-face très attendu avec les Britanniques Victoria Pendleton et Jessica Varnish, favorites de l'épreuve aux côtés de l'Australie.

"Elles forment une grande équipe. Ce n'est pas comme si on les découvrait. Elles réalisent toutes les deux des performances exceptionnelles depuis quatre ou cinq ans mais elles n'avaient jamais réussi à le faire ensemble au bon moment. Ce soir, c'est ce qui s'est produit", a reconnu Pendleton.

La Chine a décroché le bronze. Les Françaises Sandie Clair et Clara Sanchez ont pris la cinquième place.

Une autre marque mondiale est tombée dans l'épreuve de poursuite par équipe masculine où la Grande-Bretagne a cette fois tenu son rang pour s'imposer aux Australiens, doubles champions du monde en titre.

La Nouvelle-Zélande a fini troisième devant la Russie.

Edward Clancy, Steven Burke, Peter Kennaugh et Geraint Thomas ont effacé la précédente marque de 19 centièmes pour l'emporter en 3'53"295 devant les champions du monde en titre, qui ont pourtant signé le troisième meilleur temps de l'histoire.

"Nous savions que ce serait serré et ignorions de quel côté ça allait pencher (...) Puis j'ai vu le tableau d'affichage et j'ai remarqué que le public était un peu plus silencieux qu'il ne l'avait été et je me suis dit: 'Ah, ça sent bon'. Puis j'ai compris", a raconté Edward Clancy.

Dans la dernière finale du jour, le Britannique Ben Swift a décroché le titre mondial dans le scratch sur 15 km, une épreuve non olympique. Le Sud-Africain Nolan Hoffman a pris la médaille d'argent et le Néerlandais Wim Stroentinga complète le podium.

Gregory Blachier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant