Copropriété : vers un comptage individuel côté chauffage collectif

le
7

À partir du 31 mars 2017, les copropriétés équipées d’un chauffage collectif seront obligées d’installer des compteurs individuels de consommation d’énergie dans chaque logement. Cette nouvelle politique est un moyen pour inciter chacun à faire plus d’économies.

Bientôt des compteurs individuels de consommation d'énergie dans les copropriétés ?
Bientôt des compteurs individuels de consommation d'énergie dans les copropriétés ?

Cette mesure, restée plutôt discrète jusqu’ici, obligera dès le 31 mars 2017 toutes les copropriétés dotées d’un système de chauffage collectif à pourvoir leurs logements d’appareils de mesure de la consommation individuels. De cette façon, les coûts liés au chauffage ne seront plus partagés, mais différenciés pour chaque appartement. Le but de cette règlementation, qui fait partie de la loi sur la transition énergétique, est d’encourager chacun à prendre ses responsabilités vis-à-vis de sa consommation réelle d’énergie. Le Syndicat de la mesure est responsable d’une campagne de sensibilisation sur le sujet. D’après lui, cette opération importante concerne environ 4,5 millions de ménages en France.

Concrètement, il faudra fournir à tous les appartements des appareils qui permettront de relever la consommation individuelle en énergie. En faisant appel à des professionnels comme Ista, Océa, Proxiserv, Proxhydro, Techem et autres, les particuliers pourront faire installer des répartiteurs sur chaque radiateur, ou un compteur individuel d’énergie thermique pour les logements datant du début des années 2000. Ces compteurs fonctionnent à distance grâce à des ondes radio. Ils ne nécessitent pas l’intervention d’une personne physique pour effectuer la collecte des données.

Cependant, cet “investissement” a un coût. À titre d’exemple, il faudra compter chaque mois 4 euros par logement, pour 4 ou 5 répartiteurs installés dans une habitation moyenne de 67 mètres carrés. Le coût pour un compteur individuel est sensiblement le même. Au final, les économies espérées sont, malgré tout, palpables : ""Elles pourront atteindre en moyenne 20 % sur la facture de chauffage"", estime le délégué général du Syndicat de la mesure Vincent Béranger. Attention aux contrevenants ! Au-delà de mars 2017, les copropriétés qui ne seront pas entièrement conformes s’exposeront à des sanctions financières pouvant aller jusqu’à 1.500 euros par logement et par an.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • idem12 il y a 12 mois

    sans compter que quand on connait le coût d'installation d'un répartiteur + la location on voit que l'on rentre dans ses frais dans 10 ans, super.....

  • idem12 il y a 12 mois

    ou comment faire mettre, encore et encore, la main à la poche aux copropriétaires...

  • M5661885 il y a 12 mois

    Le jour où notre immeuble occupé majoritairement par des locataires, a installé des compteurs individuels de chauffage (à 50€ par radiateur, soit 100 à 200 € par appartement), la consommation de chauffage a chuté de 30% l'exercice suivant ... C'était une opération hyper rentable pour les locataires qui ont payé moins et pour les propriétaires qui trouvent plus facilement des locataires avec des charges plus basses !

  • am013 il y a 12 mois

    Non marre des marchés de niche...nous ne le ferons pas car ce système est illusoire

  • heimdal il y a 12 mois

    C clair.4 euros/ mois ( hors TVA bien sûr) va peut être permettre de gagner 20 % sur toutes les factures !!! Newton doit se retourner dans sa tombe.Les lois de la physique sont battues en brèche par les politiques .L'énergie consommée dans la copro se transforme par magie en économies grâce au comptage .C'est la meilleure de l'année !

  • troteldo il y a 12 mois

    Après les "mises aux normes" des ascenseurs qui ont rempli les poches des Otis et Schindler, voilà une nouvelle dépense en perspective qui va réjouir les fournisseurs et mainteneurs de ces compteurs individuels. Quant aux économies engendrées, on peut en douter ! Il faudra d'abord payer ces équipements ...

  • gl060670 il y a 12 mois

    pour faire des économies, il faudrait déjà les obliger à faire un entretien régulier des chaudières et des conduits de fumée.