Copropriété immobilière et syndic bénévole

le
0

Une copropriété immobilière a la possibilité de désigner un syndic bénévole, parmi les copropriétaires. Il devra être élu par assemblée générale, pour assurer la gestion du bien.

Désigner un syndic bénévole

Le plus souvent, la gestion d'une copropriété immobilière est assurée par un syndic professionnel. Mais un copropriétaire peut également demander à exercer cette fonction, de façon bénévole. Il suffit de posséder un lot, quel que soit sa superficie : studio, cave, voire un ou plusieurs appartements.

Pour cela, la personne doit néanmoins être désignée à la suite du vote des autres copropriétaires lors d'une assemblée générale. Si un accord est trouvé, la durée d'action est d'un an avec possibilité de renouvellement.

La gestion de la copropriété

Être syndic bénévole est une lourde responsabilité. La personne désignée doit effectivement assurer la gestion du bien immobilier : commande des devis, surveillance des travaux, appel de fonds auprès des copropriétaires, suivi de la comptabilité. Un compte bancaire est pour cela ouvert, au nom du syndicat de copropriétaires.

Le syndic bénévole a également pour mission de diriger les assemblées générales, en tenant informés les autres copropriétaires des affaires courantes.

Un bon choix ?

Si la mission est accomplie par une personne efficace, en mesure de se rendre disponible pour mener à bien ses différentes tâches, un syndic bénévole constitue un gain financier pour la copropriété. Seuls les frais de téléphone et courrier seront remboursés. Néanmoins, ce choix est surtout recommandé aux petites copropriétés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant