Copropriété : comment assurer les parties privées (parking, cave, ...) ?

le , mis à jour le
0

Dans les copropriétés, certaines parties ne sont pas vraiment privatives, mais pas vraiment communes non plus. Il s'agit généralement des parkings, des caves ou des garages. Elles appartiennent à la copropriété, mais vous en avez la jouissance. Et vous y entreposez parfois des biens de valeur : équipements sportifs, matériel de puériculture, bouteilles de vin… Comment les assurer, ainsi que leur contenu ?

Assurer les parties privées dans une copropriété
Assurer les parties privées dans une copropriété

Vide ou doublon, à vérifier !

Ces parties privées peuvent être assurées par l'assurance collective de la copropriété ou par votre assurance habitation. Il arrive souvent que la première joue pour les parties ouvertes, comme les parkings, et la seconde pour les parties fermées, comme les caves ou les garages. De même, la première peut couvrir les murs et la seconde le contenu. Toutefois, des contrats particulièrement performants prévoient une prise en charge complète. Et des contrats moins performants placent ces endroits dans les exclusions de garantie. Il convient donc de passer en revue les clauses de l'assurance collective de la copropriété et celles de votre contrat habitation pour vérifier que vous êtes couvert pour tout et une seule fois. Un doublon ou un vide aurait des conséquences néfastes sur votre budget. Le premier dans le paiement de votre prime, le second dans votre indemnisation suite à un sinistre.

Bien couvrir ces parties privées

Ces parties privées doivent être couvertes, à la fois dans leur structure et dans leur contenu, contre différents dommages. Les plus fréquents semblent être le dégât des eaux et le vol. D'autres sinistres peuvent toutefois se présenter, comme l'incendie ou les catastrophes. Il est nécessaire de prévoir une protection complète.
Attention, le plafond de garantie pour le contenu est souvent assez bas. Si vous entreposez des bouteilles de vin ou des objets de valeur dans votre cave, il vous faudra envisager une option spécifique avec votre assureur.
Notez que même si vous n'êtes pas couvert et que le dommage est léger, rien ne vous empêche d'essayer négocier une indemnisation avec votre assureur habitation.

Trucs et astuces

Vous ne possédez pas un appartement, mais une maison individuelle. Dans ce cas les choses sont plus simples ! La majorité des contrats d'assurance habitation couvrent généralement les caves et greniers comme le reste de l'habitation. Attention tout de même à vérifier les garanties de la MRH pour les annexes, comme le garage s'il est séparé de la maison ou l'abri de jardin. Tout dépend généralement de leur superficie. Parfois, une option spécifique, comme le pack jardin, doit être souscrite.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant