Copies perdues : épreuve annulée pour les candidats ingénieurs !

le
2
Copies perdues : épreuve annulée pour les candidats ingénieurs !
Copies perdues : épreuve annulée pour les candidats ingénieurs !

Les épreuves du concours «Agro-Véto» du 29 avril dernier vont devoir être reprogrammées. Le responsable en charge du transport des copies en a perdu une partie, a annoncé mardi le ministère de l'Agriculture. Il s'agit des copies de «l'épreuve écrite de biologie dite B du concours d'entrée». Du coup, les candidats du concours national d'entrée aux écoles d'ingénieur agronome et vétérinaire devront repasser celle-ci le 16 mai. C'est la deuxième fois en deux ans que ce type incident se produit.

«Le Service des concours agronomiques et vétérinaires de Paris assure l'information et la convocation des candidats», précise encore le ministère dans un communiqué, estimant que «cette décision est indispensable pour assurer la régularité du concours et l'équité de traitement des candidats». «En cas de difficultés majeures d'un candidat pour rejoindre son centre d'écrit, un changement de site sera exceptionnellement possible», précise-t-il.

Le deuxième incident en deux ans

Les 3 000 étudiants qui ont passé le concours «Agro-Véto» cette année pour intégrer les grandes écoles d'ingénieurs d'agronomie et les écoles nationales vétérinaires sont effrondrés. Jenny, la mère de l'un des candidats, témoigne au micro de France Bleue : «Il y a une tension énorme lorsque vous passez des concours durant lesquels votre avenir est sur la balance. Ils n'ont pas le droit de perdre ces copies !» Selon une information de France Bleue, seules 86 copies du centre d'examen de Grenoble qui devait être acheminées à Paris ont été perdues.

C'est la deuxième fois en deux ans que le concours «Agro-Véto» est perturbé par un incident de ce genre. L'année dernière, le professeur qui devait corriger les copies de français s'était fait voler sa valise à Paris, Gare du Nord. Le ministère de l'Agriculture, qui organise les épreuves, souhaite davantage de sécurité et refléchit à une solution comme scanner...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le mercredi 8 mai 2013 à 13:47

    Lamentable ! Et quel manque de respect pour les candidats !

  • gbourger le mercredi 8 mai 2013 à 12:09

    La deuxième fois en deux ans ! Il y a vraiment des coups de pied au cul qui se perdent. Et des incapables qu'il faudrait virer, mais ça ne serait pas bon pour les statistiques du chomage.