Copé y croit toujours

le
10
Copé y croit toujours
Copé y croit toujours

Mardi matin, avant la réunion du groupe UMP à l'Assemblée, Jean-François Copé a pris le café dans son bureau avec une vingtaine de députés. Un rendez-vous qui se déroulera désormais chaque semaine. « C'est l'occasion de discuter de l'actualité et de débattre de sujets de fond », dit un de ses partisans. Et pour Copé, de montrer qu'il n'est pas isolé. Le député et maire de Meaux vient de réactiver son club Génération France. Hier, ils étaient près de 80 dans une salle de l'Assemblée pour un débat sur l'éducation. « Ce n'est pas rien pour quelqu'un qui est théoriquement honni de tout le monde », commente Bruno Beschizza. Le maire d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) précise que Copé peut aussi compter sur les jeunes élus qui, comme lui, ont émergé lors des dernières municipales, lorsqu'il était encore à la tête de l'UMP.

Bref, près de cinq mois après sa démission forcée de la présidence de l'UMP à cause de l'affaire Bygmalion, Copé n'a renoncé à rien. Un élu qui l'a vu en août en est resté interloqué. « Je lui ai demandé si, après tout ce qu'il avait enduré, il s'était bien reposé, raconte-t-il. Mais au lieu de me parler de ses vacances, il m'a dit : Je suis prêt. 2017, ça va être très difficile, mais j'ai encore un petit espace pour y arriver... Et, si cela ne marche pas, il pense déjà à 2022 ! C'est comme un type à qui on aurait cassé les deux jambes et les deux pieds, à qui on aurait crevé les yeux et qui vous lance : Demain, je suis dans le marathon ! » poursuit-il. « Il a cette force en lui de redémarrer toujours quelles que soient les épreuves », souligne son amie Michèle Tabarot.

«Traversée du désert»

Pour espérer rebondir, Copé va devoir changer son image, aujourd'hui catastrophique. Il y a eu l'élection ratée de 2012, avec les soupçons de tricherie et la guerre avec François Fillon. Et puis Bygmalion. Après la confession de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le jeudi 9 oct 2014 à 13:47

    "Il a cette force en lui"ça s'appelle l'ambition prêt à TOUT pour arrivé au plus haut. Comme disait un copain au capitaine pédalo:On ne monte pas au cocotier quand on a la culotte percée

  • tropfort le jeudi 9 oct 2014 à 12:57

    ... Hollande et Sapin aussi y croient !

  • M9035148 le jeudi 9 oct 2014 à 12:56

    copé prends ton cabas et marche ... il faut savoir renoncer ....

  • frenchto le jeudi 9 oct 2014 à 12:23

    ha ha ha ha

  • M7097610 le jeudi 9 oct 2014 à 11:17

    nos impôts lui ont payé 25 ans de formation, ses salaires de député-maire en pure nuisance. Qu'il prenne sa valise pour chercher en asie des contrats pour nos boites ! qu'il se rende utile pour une fois, lui et ses collègues politiciens parasites

  • M1461628 le jeudi 9 oct 2014 à 11:16

    Les malversations n'empêchent pas l'ambition , regardez Berluscuni en Italie on devient comme eux une petite cure d'austérité médiatique et çà repart ....drôle de démocratie non?

  • M4958114 le jeudi 9 oct 2014 à 11:16

    ils ont vraiment pas honte tous ces hommes politique sarko en tête

  • frk987 le jeudi 9 oct 2014 à 11:08

    C'est son droit, laissez le rêver !!!!! il ne dérange plus personne, il n'existe plus politiquement.

  • M7097610 le jeudi 9 oct 2014 à 11:06

    pourquoi pas benjamin Netaniaou president en France... non mais n'importe quoi ce type

  • newwin le jeudi 9 oct 2014 à 11:03

    non merci pas lui ce tricheur