Copé veut sanctionner les pays qui «ne contrôlent pas leurs frontières»

le
0
Le patron de l'UMP est monté au créneau apès le drame de Lampedusa en reprenant une proposition de Nicolas Sarkozy. Jean-Marc Ayraut appelle quant à lui à une réunion rapide des dirigeants européens.

Deux jours après le naufrage d'une embarcation de clandestins au large de l'île de Lampedusa, qui a causé la mort de quelque 300 migrants, le drame prend un tour politique. Quelle politique d'immigration l'Union européenne doit-elle adopter pour en finir avec ces tragédies humaines qui se multiplient à ses frontières? Les réponses diffèrent selon les orientations politiques.

Pour le Parti socialiste, «l'Union Européenne doit aujourd'hui s'interroger sur la gestion de ses frontières maritimes qui la transforment parfois en forteresse notamment pour les demandeurs d'asile». «L'Europe ne saurait rester indifférente face aux destins tragiques de ces familles qui ont quitté leurs terres d'origine dans l'espoir d'une vie meilleure et qui l'auront perdue», explique...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant