Copé veut «prendre de la hauteur»

le
0
L'UMP tourne la page de l'affaire DSK et rassemble ses militants autours du thème de la morale et de la mondialisation.

Passer à autre chose: telle était, samedi, la préoccupation de Jean-François Copé lors du séminaire de l'UMP (prévu de longue date) sur «les valeurs et la mondialisation». Rien à voir avec l'affaire DSK, même si celle-ci était dans toutes les têtes. L'ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin, pour qui il y aura «un avant et un après DSK», a d'ailleurs jugé que le «retour de la morale» serait «au c½ur de la campagne», ajoutant à propos d'une autre affaire DSK, bien mineure: «Peut-on défendre les pauvres et rouler en Porsche?»

Pour le secrétaire général de l'UMP, il s'agissait surtout, devant 300 cadres, élus et militants du mouvement réunis Salle Gaveau à Paris, de «prendre de la hauteur» avec une réunion «type Collège de France» pendant laquelle le philosophe Luc Ferry a parlé des valeurs et l'économiste Lionel Zinsou de la mondialisation. «On gagne toujours à avoir des débats d'un très haut niveau sur l'avenir de la France» , expliq

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant