Copé veut en appeler à «la rue» face au PS

le
0
Le candidat à la présidence de l'UMP rêve d'une manifestation «comme celle de 1984, pour l'école libre».

En appeler à «la rue» pour «résister» au pouvoir. La méthode n'est pas classique à droite. Elle a été appliquée une fois, en 1984, contre le projet de loi Savary visant à intégrer l'enseignement privé dans le secteur public. Avec succès: un million de personnes avaient défilé pour la «défense de l'école libre» à Versailles.

C'est à ce précédent que Jean-François Copé s'est référé, dimanche soir. Invité du «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro», le candidat à la présidence de l'UMP a annoncé que s'il était élu le 18 novembre, et si l'exécutif ne revenait pas sur ses projets de réforme de société les plus emblématiques, il appellerait les Français à manifester. «François Hollande dispose par le fait même de notre Constitution de la totalité des pouvoirs au sein de notre République, a-t-il expliqué. Le seul endroit où peut s'organiser l'opposition républicaine d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant