Copé veut «dramatiser» la question du FN

le
0
«Le gouvernement ne relancera pas le débat sur l'identité nationale», a prévenu, mercredi, Baroin, son porte-parole.

Faut-il traiter Marine Le Pen par le mépris? Jean-François Copé est convaincu que ce serait le meilleur moyen d'assurer un score à la probable candidate du FN à la présidentielle. Encore traumatisé par son échec de 1997 face à la gauche en Seine-et-Marne, à cause d'une triangulaire avec l'extrême droite, le secrétaire général de l'UMP s'est forgé dans la mésaventure une «thèse constante»: il faut «dramatiser» la progression frontiste . «J'entends dire que parler de Marine Le Pen, ce serait lui faire de la pub! Mais elle n'a pas besoin de nous», s'est-il insurgé mercredi. Selon lui, l'actualité se chargeant de fournir à l'héritière de Jean-Marie Le Pen son «pain quotidien», l'UMP doit se saisir «des questions de société qui provoquent de l'inquiétude chez nos concitoyens, l'immigration clandestine, l'échec de l'intégration et les questions religieuses», pour en faire un «pilier» de son projet, au même titre que les questions économiques.

Le bure

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant