Copé : «Valls devra rendre des comptes»

le
3
Jean-François Copé était l'invité, dimanche, du «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI».

Entre les partisans de l'abrogation du mariage pour tous et ceux qui considèrent qu'il faut tourner la page, entre les parlementaires qui défilent et ceux pour qui la place des élus n'est pas dans la rue, entre les stratèges qui voient dans la Manif pour tous un vivier de militants et ceux qui crient à la «récupération», l'UMP offre un éventail complet des positions possibles sur le «mariage pour tous». Un vrai casse-tête pour son patron, Jean-François Copé, qui a tenté d'expliquer dimanche au «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI» comment il comptait faire «vivre le débat», tout en préservant la cohésion d'une famille qui se veut «le rassemblement de la droite et du centre».

Jean-Pierre Raffarin lui-même, bien que proche du président de l'UMP, a pointé un «risque de radicalisation» du parti. «Ce qui serait un virus mortel», lui a répondu Copé, en reprenant la formule de l'ex-premie...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • peggy111 le lundi 27 mai 2013 à 09:23

    cope le roi des nuls

  • mlaure13 le lundi 27 mai 2013 à 00:28

    Une fois de plus, le vrai peuple de France s'est déployé sur tout le territoire, noyant sous sa masse, les "suppôts de Satan", qui veulent détruire nos familles et notre civilisation...Depuis que nos Républiques existent, des Centaines de lois ont déjà été abrogées...patience et courage, celle-ci le sera en temps venu !...

  • mlaure13 le lundi 27 mai 2013 à 00:25

    C plus facile d'interpeller 96 personnes en "queue de peloton" sans risque...que d'interpeller la "Rak/ail//le" des banlieues !...Honte à vous Monsieur Valls !...