Copé «regrette» les «attaques» de Fillon

le
0
Le secrétaire général de l'UMP a réuni quelque 3000 personnes dans la fédération des Alpes-Maritimes.

Le Cannet, 18h30, mardi. Le secrétaire général de l'UMP improvise un point presse pour répondre au président de la République. À Paris, la conférence de presse de François Hollande n'est pas terminée, mais Jean-François Copé charge déjà en fustigeant les «mensonges», la «passivité», la «litanie de promesses et de v½ux pieux» du chef de l'État. 19 heures, changement de casquette. Le candidat à la présidence de l'UMP se prépare pour sa 95e réunion publique depuis l'annonce de sa candidature, le 26 août.

Quelque 3000 personnes sont venues l'entendre à la salle de La Palestre, pour un discours qui résonne comme le premier bilan de la campagne. «Depuis des mois, je parcours la France, leur a expliqué Copé. Ces campagnes sont toujours des moments de vérité. Chacun se révèle tel qu'il est, sans faux-semblant.» Un discours aux accents de victoire également...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant