Copé prépare sa démonstration de force

le
0
Le député maire de Meaux doit officialiser sa candidature à la présidence de l'UMP, devant quelque 2 000 partisans réunis à Châteaurenard, dans les Bouches-du-Rhône.

Rien ne l'aura fait varier de son calendrier. Jean-François Copé avait expliqué, au lendemain de la défaite à la présidentielle, qu'il prendrait du temps. Du temps pour «ne pas laisser à la nouvelle majorité d'état de grâce» en assurant son rôle de secrétaire général de l'UMP durant la campagne des législatives, la session parlementaire extraordinaire et les vacances. Du temps, également, pour ne pas frotter de sel les plaies de la majorité. Pressé depuis trois mois de dire s'il sera candidat à la présidence de l'UMP, Copé a systématiquement donné rendez-vous à la rentrée. Le suspense sur sa déclaration de candidature est faible mais c'est un moment que les copéistes ne souhaitent pas rater.

«Pas question pour nous de répéter les erreurs de la déclaration de François Fillon», expliquent les proches du député maire de Meaux. Les erreurs? «Une déclaration précipitée alors que l'UMP avait besoin d'unité quelques jours après les législatives», ex

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant