«Copé ne peut pas exclure l'outre-mer»

le
2
INTERVIEW - Soutien de François Fillon, Christian Estrosi appelle à la «sagesse» et demande à Jean-François Copé d'accepter qu'Alain Juppé assure la présidence du parti par interim.

LE FIGARO.- L'UMP a-t-elle un président?

Christian ESTROSI.- L'UMP n'a pas de président proclamé élu sur la base des résultats définitifs. En effet, qui peut considérer que dans une démocratie, quelle que soit l'élection, tous les votes exprimés ne soient pas pris en compte? La première formation politique de France, qui comme toutes les grandes formations démocratiques est censée défendre les valeurs de la République, ne peut pas donner le sentiment que tous nos compatriotes ne sont pas considérés avec la même dignité. En tant qu'ancien ministre de l'Outre-Mer, je le dis: ce serait une insulte à l'égard de tous nos compatriotes ultramarins, engagés ou non dans une formation politique, si l'UMP refusait de prendre les votes de Nouvelle-C...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4847970 le mercredi 21 nov 2012 à 22:39

    J imagine Copé annoncer à l'avenir des résultats d'une commission...mdr!

  • M4847970 le mercredi 21 nov 2012 à 22:22

    Trois departements oubliés, 58 voix d'écart un jour, 90 un autre jour...on joue petit à l'UMP!.