Copé: «La reconquête est en marche»

le
0
Jean-François Copé s'est rendu vendredi dans le Lot-et-Garonne pour soutenir le candidat UMP à la législative partielle, Jean-Louis Costes.

Envoyée spéciale à Bias

Pour Jean-François Copé, l'enjeu du scrutin dont le premier tour se déroule dimanche dans le Lot-et-Garonne est clair: montrer que «la reconquête est en marche». En s'affirmant au passage comme le chef d'une opposition consciente qu'«avant la présidentielle de 2017, il y a des échéances qu'il faut gagner pour redonner de l'espoir» aux militants.

Au même moment, François Fillon tenait un meeting de son club, Force républicaine, à Mandelieu. «C'est vachement plus important d'être ici qu'à Mandelieu», a lancé Jean-Louis Costes, le candidat UMP du Lot-et-Garonne, qui avait pourtant soutenu la candidature de l'ex-premier ministre en novembre. Le cri du c½ur a fait sourire le président désormais incontesté du parti. «Disons qu'avec François Fillon, nous n'avons pas tout à fait l...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant