Copé : «L'isolement de la France est patent»

le
3
INTERVIEW - Le patron de l'UMP dresse un bilan diplomatique sévère des dix premiers mois du quinquennat de François Hollande.

Le leader de droite se rend à partir de mercredi en Côte d'Ivoire et au Sénégal, où il s'entretiendra avec les présidents Alassane Ouattara et Macky Sall.

LE FIGARO. - L'intervention militaire française au Mali est-elle, selon vous, bien menée?

Jean-François COPÉ. - L'intervention militaire était la seule décision possible. Je l'ai soutenue sans réserve. Deux mois après son lancement, je veux saluer le travail remarquable de nos soldats. Mais l'isolement diplomatique de la France reste très préoccupant. Tout le monde a aujourd'hui à l'esprit la sortie du conflit. C'est sur la réussite de cette phase que François Hollande sera jugé. Reconstruire le Mali, faire face aux attentats et à la guerre d'usure des terroristes: autant de défis qui s'annoncent très difficiles. Nous avons tous en mé...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ricquecl le vendredi 22 mar 2013 à 17:11

    Les Français ne sont pas près à accepter toute cette pagaille le temps de la révolte est proche.

  • indyta le vendredi 15 mar 2013 à 16:49

    et quel est le bilan des dix dernieres annees.?pour faire court..

  • M2766070 le lundi 11 mar 2013 à 09:37

    ouais bien lui , il y est aussi pour quelques choses ...