Copé-Fillon : un SMS et ça repart

le
0
Jean-François Copé et François Fillon chantent la Marseillaise lors du campus des Jeunes Populaires en 2011 à Marseille.  
Jean-François Copé et François Fillon chantent la Marseillaise lors du campus des Jeunes Populaires en 2011 à Marseille.  

La guerre Copé-Fillon ? C'est du passé ! Aujourd'hui, les deux anciens ennemis jurés sont en train de se rabibocher. Selon les informations d'Europe 1, c'est Jean-François Copé qui serait à l'initiative de cette réconciliation.

Les deux hommes se seraient envoyé des SMS, brisant ainsi un silence radio qui dure depuis 2012, et la victoire contestée de Copé aux élections pour la présidence de l'UMP. Dans son message, Copé propose à Fillon d'oublier les querelles du passé et de recréer des liens politiques, relate Europe 1. Interrogé par la radio, François Fillon n'a ni confirmé ni démenti : "Je n'oublie rien, et je ne suis pas dans la ranc?ur. Si j'ai quelque chose à dire à Jean-François Copé, je lui dirai moi-même", a-t-il déclaré. Copé a également déjeuné avec Jérôme Chartier, un proche de François Fillon, la semaine dernière.

La rancune contre Nicolas Sarkozy

Une réconciliation qui pourrait être facilitée par une passion commune : la rancune contre Nicolas Sarkozy. Jean-François Copé considère que le patron de l'UMP l'a "chargé" dans l'affaire Bygmalion. Les relations sont glaciales entre les deux hommes depuis le mois de juillet. "Moi vivant, jamais Copé ne sera candidat aux primaires", s'est offusqué l'ancien président, selon le Canard enchaîné. Quant à François Fillon, qui est un de ses concurrents directs aux primaires des Républicains, il estime n'avoir été que trop humilié par...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant