Copé et Fillon reportent leur match

le
0
L'UMP a décidé de renvoyer après les législatives le débat sur l'élection de son président, qui doit avoir lieu cet automne.

Objectif législatives. François Fillon s'est quasiment tenu à la feuille de route qu'il s'était imposée mercredi soir sur France 2. Invité à répondre au président de la République, reçu sur le même plateau la veille, l'ex-premier ministre a fait part de ses doutes sur les premières semaines du mandat de François Hollande. «A-t-il vraiment pris la mesure de la crise économique et financière? s'est inquiété Fillon. Ce n'est absolument pas le sentiment qu'il a donné sur votre plateau et ce n'est surtout pas le sentiment qu'il donne avec les mesures qu'il est en train de prendre.»

Interrogé sur la passe d'armes, par médias interposés, qui l'oppose à Jean-François Copé dans la course à la présidence de l'UMP, François Fillon n'a rien lâché. Après les législatives, «il y aura un débat pour choisir une ligne politique, des équipes. Ce débat est inscrit dans nos statuts, et personne ne peut imaginer que moi-même et d'autres, comme Alain Juppé et d'autres

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant