Copé et Fillon préparent déjà le futur vote

le
0
L'ex-premier ministre ne ferme plus la porte à une candidature face au président en titre de l'UMP.

Une bataille se termine à l'UMP, une autre commence. L'accord auquel Jean-François Copé et François Fillon sont parvenus lundi précise qu'une nouvelle élection «aura lieu au plus tard avant la reprise de la session parlementaire ordinaire d'octobre 2013 et sera précédée d'une campagne électorale, qui devra se dérouler dans l'intersession», entre juin et septembre. Selon les entourages des deux parties, le scrutin devrait se dérouler les dimanches 15 et 22 septembre.

Qui sera candidat? Pendant un mois, François Fillon a laissé entendre que s'il obtenait l'organisation d'une nouvelle élection, il ne se représenterait pas. Mardi matin, il a confié aux députés de son groupe, le RUMP, qu'il n'avait «pris aucune décision définitive». «Je ne me défilerai pas si, en juin, ma candidature est nécessaire et utile, a-t-il expliqué. Nous en parlerons ensemble. Tout est...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant