Copé en piste pour l'UMP

le
0
Le chef de l'État pourrait faire du président du groupe UMP à l'Assemblée le successeur de Xavier Bertrand.

Dans le grand remue-méninges du remaniement des «trois sphères» -Élysée, gouvernement, UMP-, la réorganisation du parti semble être la moins problématique aujourd'hui. Et c'est elle qui se prête le moins aux spéculations. «Elle n'est ni impérieuse, ni urgente», croit savoir un visiteur régulier du chef de l'État. À l'Élysée, on considère même qu'elle pourrait n'être qu'une conséquence du remaniement gouvernemental, pas une condition.

Si la question se pose aujourd'hui c'est qu'à l'instar du remaniement ministériel, Nicolas Sarkozy a annoncé lui-même aux parlementaires qu'une «réorganisation de l'UMP» était prévue pour cet automne. Cela n'a pas suscité de déferlement de candidatures. Jusqu'à cette semaine, cela n'en a même suscité qu'une seule : celle de Jean-François Copé. Le patron des députés UMP, féroce adversaire de Xavier Bertrand, a fait son offre de services au président à la fin de l'été. Il l'a fait savoir. Et, pour enfoncer le cl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant