Copé dénonce les «amalgames» de Valls

le
0

Le patron de l'UMP s'est indigné sur Europe 1 des déclarations de Manuel Valls qui a établi un parallèle entre les années trente et la Manif pour tous.

Jean-François Copé n'a pas défilé dimanche au côté des manifestants qui protestaient contre la «familiphobie» du gouvernement. Il a indiqué sur Europe1 que sa présence ou non «n'était pas le sujet». Selon le patron de l'UMP «ce qui compte c'est de voir qu'il y a un très profond malaise dans le pays». Il s'est surtout indigné des accusations de Manuel Valls, qui a établi un parallèle entre les années trente et la Manif pour tous. «Cela lui permet de faire oublier ses mauvais résultats sur la délinquance». «Il est inadmissible de rapprocher les manifestations de l'atmosphère des années trente», a accusé de président de l'UMP. Il s'est dit « scandalisé par les tentatives permanentes du gouvernement, dont Manuel Valls est la tête de pont, d'assimiler ces mobilisations au Front national». Et il a vivement condamné ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant