Copé dénonce «l'appauvrissement des Français»

le
1
Le président de l'UMP dénonce dans un entretien «les ravages du socialisme égalitariste à la française», réaffirme qu'il faut faire 130 milliards d'économies et vise la suppression des 35 heures «dans le privé comme dans le public».

Jean-François Copé dénonce «l'appauvrissement des Français» et indique que son parti va voter des mesures en faveur de la production et de l'emploi, lors de la réunion de son Conseil national le 25 janvier, dans une interview aux Echos. «Après une hausse massive des impôts et du chômage, nous voyons arriver un troisième fléau: l'appauvrissement des Français, en particulier des classes moyennes qui travaillent - salariés, cadres, artisans, commerçants, professions libérales, chefs d'entreprise - dont le pouvoir d'achat s'effondre. Or ce sont eux qui portent l'économie française», affirme le président de l'UMP. Dénonçant «les ravages du socialisme égalitariste à la française», il souhaite que son parti mette «le paquet sur toutes le...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4841131 le mardi 10 déc 2013 à 11:40

    tu manques pas d'air, çà 40 ans que l umpps s'emploit à nous ruiner, quel fu.mier, dehors!!!