Copé contre-attaque en exigeant la transparence des partis

le
1

Le président de l'UMP, Jean-François Copé, accusé par Le Point d'avoir favorisé des proches avec l'argent de son parti, a contre-attaqué lundi 3 mars en promettant de dévoiler les comptes de l'UMP en échange d'une même "transparence" des autres partis et des médias. Durée: 01:11

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stochast le lundi 3 mar 2014 à 13:32

    M. Copé, c'est pourtant très simple, il suffit de dire : "Je vous le dis droit dans les yeux, je n'ai pas, et je n'ai jamais favorisé des proches en Suisse." Et l'affaire sera dite... ou pas.