Copé, Casque bleu de la droite parisienne

le
0
Le secrétaire général de l'UMP tente de calmer la guerre Fillon-Dati.

Rachida Dati a bien choisi son moment pour médiatiser sa plus violente offensive contre François Fillon: c'était dimanche soir, vingt-quatre heures avant que le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, ne reçoive (tout l'après-midi durant) tout ce qui compte d'élus parisiens au siège du parti majoritaire, rue La Boétie.

La démarche était exceptionnelle. Mi-kiné, mi-Casque bleu, Jean-François Copé a déclaré devant les délégués des circonscriptions, premiers à être reçus: «Le dos est bloqué, il faut le débloquer vertèbre par vertèbre.»

«Je viens d'abord écouter», avait-il déclaré lundi matin alors que la situation de la droite parisienne s'est envenimée depuis les sénatoriales, jusqu'à devenir explosive. «Ensuite, il faudra prendre dans des délais rapides un certain nombre de décisions de réorganisation pour rassembler, au regard des difficultés de la situation parisienne depuis une dizaine d'années.» Dans l'après-midi, un de ses

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant